Aventure Convoyages : plus qu'un métier, une passion
RUBICON - Ovni 435


Le Marin - Saint Martin - La Trinité
Mai 2015

- Le bateau
- L'équipe
- Les escales
- Les nouvelles

 
 
Les autres convoyages
Fleur Australe (Tahiti-France, 2013)
Doyle (Seychelles-Martinique 2012)
Filosof (Transat, 2012)
Kiluna (Transat, 2012)
Bamboo (Transat, 2011)
Oxygene (Transat, 2011)
Song Saigon (Thailande-Egypte 2010)
Errante (Vancouver-SFR, 2009)
Melina (Vancouver-Horta, 2009)
3 mai 2015 : "Laaaaarguez les amaaaaaares..."
Bye Saint Martin, salut l'Océan!
21 mai 2015 : "Laaaaancez les amaaaaaares..."
Bye l'Océan, bom dià Horta!
Entre les deux, nous aurons fait beaucoup de moteur, la faute à pas de vent.
Calme plat en convoyage avec Assistance Convoyages

Carte du convoyage du voilier Rubicon
Nous avons du monter très Nord, et n'avons pu profiter que d'un petit coup de vent léger au portant pour faire deux journées à 155 miles. C'est peu, c'est très peu...


Nous avons vu beaucoup de baleines, cachalots et dauphins. Nous avons même fait une rencontre très rapprochée avec une baleine. Un cachalot, en fait. Pas très grand, mais suffisement grand pour arrêter le bateau lorsque nous lui sommes passé dessus... Grosse frayeur! Eh oui, une grande première pour le bateau, et pour moi. La collision avec un cachalot endormi sur le périphérique. La prochaine fois je prendrai la départementale... Si Rubicon avait été un bateau "moderne" en "plastique", je me pose la question de savoir s'il aurait résisté. Boulons de quille, varangues... quelque chose aurait lâché, c'est certain.

Nous avons tergiversé longuement sur ce que sont devenus les occupants de l'épave croisée en mer, par un jour de grand calme plat... On voit nettement l'arbre d'hélice, et une hélice bec de canard avec son coupe orin...
Nous avons surveillé de près un requin qui se la coulait douce sous notre coque, toujours par ce grand jour de calme plat...
Nous nous sommes liés d'amitié avec deux hirondelles venues se reposer à bord. Les hirondelles ne font pas le printemps, qu'on dit. Elles n'amènent pas le vent non plus...
Nous nous sommes régalés d'une coryphène d'un mètre vingt, nous avons raté deux thons "d'un fort beau gabarit" et perdu deux leurres...

Farida s'est faite rétamer au BackGamon, et Scott nous a mis minable au Ramy...
Je n'ai pas gagné une partie d'échecs contre l'ordinateur. Trop fort...
Il n'y a pas eu un problème sur le bateau, à part une petite fuite sur le pilote automatique qui nous a obligés à barrer sur la moitié de la navigation. De jour. La nuit, le pilote, sous perfusion reprenait ses fonctions. A bord de Rubicon, le pilote s'appelle Raymond. Parceque Raymont barre...
C'est pas de moi, c'est dans le livre de bord du bateau...

Bref, une transat bien calme, bien lente, bien tranquille...

J'espère que la partie Horta - La Trinité sera un peu plus ventée. Pas trop, mais un peu plus quand même.

Départ prévu mercredi 27 mai, sauf... imprévu. Je serais bien parti avant, mais sur la route, il y a du mauvais temps. Pas la peine de fatiguer ni l'équipage, ni le bateau.

 


Les autres convoyages :
Errante
| Song Saigon | Oxygène | Bamboo | Filosof | Doyle | Fleur Australe | Kiluna
Skippers professionnels à votre service pour le convoyage de votre voilier
Delivery Skipper | Sailboat Delivery
Croisières à la voile en Patagonie